Skip to main content

Posts

Présentation des revues de presse sur la Grèce

Global Worlds (qui était en sommeil depuis 2014) accueille la revue de presse compilée depuis des années par Marc Molitor sur la situation en Grèce, revue qui fait l'objet d'une distribution par mailing list à environ 400 abonnés. Je remercie Marc Molitor de m'autoriser à publier cette revue de presse, qui commence avec la plus récente, en date du 16 mai 2017. Les chroniques suivent dans l'ordre, des plus récentes aux plus anciennes.

Tous les fichiers attachés dans les mails d'origine sont disponibles via le lien suivant :
https://www.dropbox.com/sh/vrb1c7kjv22091r/AACv_ICAlEfeMakpq28hAAO4a?dl=0


C.D.

=========

Marc Molitor, né en 1951, économiste de formation, ancien journaliste de la RTBF en radio sur « La Première », jusqu’en 2013, s’est intéressé aux questions sociales internationales, aux  questions environnementales, énergétiques, et aux risques industriels. Publication dans la Revue Nouvelle (juillet-août 2008) d’un article sur Tchernobyl. http://www.revuen…
Recent posts

Grèce, 16/05/2017

Bonjour à tous, Suite à un crash de disque dur + qqs petits autres problèmes, cette revue de presse sur la Grèce a été interrompue longtemps. Il a fallu aussi reconstituer le fichier d’adresses. Je renoue donc avec elle, sans garantir une fréquence élevée. Bien à tous Marc Molitor

GRECE, 16/05/2017
Avant tout, je vous signale ce papier de synthèse remarquable, paru sur le site « keep talking greece ». Une démonstration lumineuse, s’il en est encore besoin, du « laboratoire » que constitue le traitement infligé à la Grèce. Si quelqu’un a le temps de la traduire en français (ce que je n’ai pas pour le moment), qu’il le fasse, me le transmette et je le réexpédierai à tous :
http://www.keeptalkinggreece.com/2017/05/15/experiment-greece-impact-austerity-measures-2018-2021/#comment-50882: Experiment Greece: Operation successful, but the patient ... www.keeptalkinggreece.com “Greece’s latest cuts extend austerity to decade mark,” Associated Press wrote this morning with reference to…

Grèce, 16/01/2017

Bonjour à tous, Suite de notre revue de presse  sur la Grèce … 1)Récent : Des contradictions entre les créanciers . Sur l’avenir, on a l’impression de voir d’un côté un axe gouvernement grec – commission européenne, cette dernière se montrant moins « sévère » sur les dernières mesures grecques visant à accorder des bonus de fin d’année aux pensionnés les plus pauvres. D’un autre côté, il y aurait un axe FMI – états créanciers, plus intransigeant. Le FMI pourrait in fine se retirer du « cartel des créanciers ». Dans ses dernières déclarations il veut la baisse du seuil de taxation du contribuable, qui passerait de 800 euros à 400-500 euros mensuels. Donc, les plus pauvres paierait plus d’impôt. Pourquoi une telle régression supplémentaire ? Parce que, l’explique l’article ci-dessous, depuis un à deux ans les contrats de travail sont signés à des tarifs de plus en plus bas, approchant les 500 euros par mois. Donc il y a de plus en plus de contribuables sous le plancher fisca…

Grèce, 17/12/2016

Grèce, crise et logement   Dans la  livraison précédente nous avions évoqué un point de nature plus structurelle, la question du logement. Dans toute crise de ce genre, dont la Grèce est emblématique pour le moment, se jouent d’énormes transferts de richesses et de propriété,  en ce notamment compris les propriétés immobilières. Des transferts entre nationaux (suffisamment) riches et ceux ruinés d’une part, et entre nationaux et étrangers d’autre part. Pour les entreprises et les actifs économiques privés, cela passe par les faillites et reprises, et, pour les actifs, propriétés et patrimoines publics - par les privatisations : nous verrons ce dernier phénomène dans la livraison suivante Les particuliers perdants, outre la perte ou la baisse de leurs revenus et épargne, voient saisis et liquidés une partie ou tout leur patrimoine immobilier pour rembourser leurs dettes. La question du logement devient ainsi centrale dans la crise sociale. On l’a vu en Espagne, on le voit m…

Grèce, 16/12/2016

Bonjour à tous, 1)Derniers évènements. Les relations entre la Grèce et ses créanciers ressemblent à un long et cyclique chemin de croix. En bref, depuis l’an passé, le gouvernement Tsipras a donc continué à mettre en œuvre les mesures exigées par la troïka, avec assez peu de marges de manœuvres et de concessions des créanciers. Et cela toujours dans l’espoir d’obtenir un allègement substantiel de sa dette. En attendant de l’obtenir, la popularité de Tsipras continuait donc de se dégrader.  Récemment, enfin un premier accord est obtenu sur un allègement de la dette. Selon beaucoup d’analystes, un allègement fort léger. Au même moment Tsipras fait voter (de justesse) un budget 2017 toujours marqué par l’austérité, malgré un très léger mieux  économique. Et les perspectives de nouvelles mesures exigées par les créanciers, notamment sur la législation du travail , sont encore plus dures à avaler. Il y a qqs jours, Tsipras annonce cependant des mesures ponctuelles de fin d’a…

Grèce, 16/11/2016

Bonjour à tous, Après une (petite) interruption, quelques nouvelles. 1)La Grèce enregistre une petite croissance économique pour la première fois depuis longtemps. http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/11/15/l-economie-grecque-retrouve-de-l-oxygene_5031518_3234.html?xtmc=grece&xtcr=7 L’économie grecque retrouve de l’oxygène - Le Monde.fr www.lemonde.fr L’économie grecque retrouve de l’oxygène. La croissance est en hausse de 0,5 % au troisième trimestre, preuve, selon le gouvernement, que la Grèce a engagé ...
L’article  n’explique cependant pas les sources de cette croissance. Le tourisme pourrait y avoir joué un rôle. Mais quels autres secteurs, cela reste nébuleux. En même temps, le niveau du PIB avait déjà tellement dégringolé qu’un moment cela s’arrête. Cette légère reprise se fait par rapport à un niveau qui était très bas. Athènes a pu récemment dégager un excédent de son budget comme l’explique l’article, grâce à de meilleures recettes fiscales et des dépenses…

Grèce, 13/06/2016

1)GRECE  ET PRIVATISATIONS Une des caractéristiques – ou un des effets voulus – de la politique menée à l’égard de la Grèce est le processus massif et généralisé de privatisations auquel le pays est et va être soumis. Les 7,5 milliards d’euros de crédits promis à la Grèce destinés à éviter un défaut en juillet 2016 – dont 90% vont immédiatement retourner en remboursement des créanciers –, vont maintenant être libérés, après des semaines de négociations qui  s’apparentent à un supplice déjà largement éprouvé du  goute à goute . En effet, jusqu’au bout et malgré les multiples couleuvres avalées par Athènes, les créanciers ont encore fait traîner leur signature tant que certaines privatisations n’étaient pas acquises : http://www.keeptalkinggreece.com/2016/06/07/lenders-water-torture-two-privatization-issues-delay-greeces-program-review-bailout-tranche/ Lenders’ Water Torture: Two Privatization issues delay Greece’s Program Review & bailout tranche - Keep Talking Greece www.ke…